Responsables : Delphine Acolat et Jean-Louis Kerouanton

Travaux de recherche se caractérisant par un support de l'archive à la matérialité particulière (trace architecturale, tablette mésopotamienne, herbiers), par une démarche d'élaboration d'archives et d'un patrimoine (archives orales, éditions critiques, instruments...) ou de transformation de cette matérialité (bases de données, numérisation, modélisation des connaissances).

Henri Poincaré Papers


Responsable : Scott A. Walter

Participants : Matthieu Quantin, Caroline Jullien

Le site Henri Poincaré Papers rassemble les lettres, manuscrits et publications d'Henri Poincaré, ainsi que des ressources relatives à son œuvre. La collecte et la valorisation d'inédits de Poincaré se poursuit et permettra une extension du site à l'ensemble des manuscrits et œuvres éditées d'Henri Poincaré, avec notamment une mise à jour des transcriptions des lettres des années 1873-1878, et l'ajout de notes éditoriales. Ce projet participe au consortium international Digital|HPS.

Valorisation des archives de l'ornemaniste Jules Bourgoin


Responsables : Jenny Boucard et Christophe Eckes (Archives Henri Poincaré, Université de Lorraine)

Le projet de numérisation et de valorisation du fonds Bourgoin relève du projet interdisciplinaire « Ordre et combinaison en sciences, philosophie et art au XIXe siècle ».
L'architecte et ornemaniste Jules Bourgoin est connu pour ses études in situ ainsi que pour ses ouvrages théoriques sur l'art ornemental. Ses notes de lecture, ses manuscrits, ainsi que les planches préparatoires à ses publications sont actuellement conservés dans un fonds qui lui est dédié à la bibliothèque de l'Institut National d'Histoire de l'Art. Les documents en question permettent de reconstituer l'imaginaire scientifique et philosophique qui préside à son projet dans le domaine de l'art ornemental. Les pièces conservées dans le fonds Bourgoin nous donnent en particulier accès aux sources dont il s'est inspiré sur un plan tant artistique que théorique. Ce projet aura pour but de valoriser les études in situ de Bourgoin et d'expliciter la genèse de son œuvre imprimée. Par ailleurs, la richesse de ce fonds constitue un cas d'étude remarquable pour questionner l'analyse numérique d'archives et mesurer les possibilités offertes par les outils existants - nous pensons en particulier à la plateforme d'archivage numérique Omeka - en termes d'annotations, de classifications et de constructions de liens internes et externes en fonction des angles d'attaques choisis pour étudier ce fonds.

Oculus : photographie et archéologie des sites antiques en Méditerranée


Responsable : Delphine Acolat

La photographie, dans son rapport avec l'archéologie des XIXe et début XXe siècles, pose la question d'un patrimoine antique fragile et celle de la mémoire de sa redécouverte, des méthodes archéologiques anciennes, de l'état actuel d'un site par rapport aux années 1850-1910. Buts et techniques de la photographie en archéologie (par et pour les touristes, usage par les scientifiques d'une nouvelle technique venant compléter les dessins), méthode d'analyse des clichés anciens, mise en place de bases de  données : tels sont les objets de ce programme de recherche, qui utilise des fonds dispersés dans les grandes institutions et archives, et dans des collections privées, en essayant de retracer la démarche des photographes (amateurs, professionnels), leurs catalogues,  leurs choix de publication, ainsi que leur analyse et lecture des sites antiques, et leur rapport aux objets découverts.

Epistémologie des humanités numériques


Responsable : Pierre Teissier

Participants : Benjamin Hervy (MSH Nantes), Paul Naegel, Matthieu Quantin (Centrale Nantes), Pierre Teissier

Ce programme émergeant mène une double réflexion épistémologique sur les humanités numériques. D'une part, il construit de manière interdisciplinaire (numériciens, historiens) des outils d'analyse numérique de corpus textuels (archives orales) et analyse la valeur instrumentale des résultats numériques (confirmation, heuristique). D'autre part, il cherche à comparer les discours sur les humanités numériques et les big data aux pratiques contemporaines et aux résultats effectivement obtenus.

Projet d'humanités numériques (depuis 2011) : Cartographie de la mémoire de la recherche sur les matériaux au XXe siècle avec Bensaude-Vincent B. et Loeve S. autour du site internet : Sciences : Histoire Orale,

Instanciation et exemplification pour la sémantisation des formules mathématiques


Responsable : Caroline Jullien

Nous nous intéressons à l'étude de ce qui transforme et enrichit le langage et le discours mathématique. Les travaux de Nelson Goodman fournissent à ce propos des outils d'analyses syntaxiques et sémantiques particulièrement bien adaptés. Ce projet étudie en particulier l'utilisation de la différence goodmanienne entre instanciation et exemplification pour le codage sémantique des formules mathématiques.

Édition critique d'archives astronomiques algériennes contemporaines


Responsable : Frédéric Soulu

Participants : Groupe d'histoire de l'astronomie

Ce projet de recherche vise à la mise en valeur et à la diffusion d'un corpus d'archives conservées en France et consacrées à un objet scientifique et patrimonial aujourd'hui algérien. Il est destiné à un public d'historiens et d'historiens des sciences des deux rives de la Méditerranée. Cette édition critique est basée sur la transcription d'archives utilisées pour un travail de recherche doctorale en histoire et épistémologie des sciences et des techniques au Centre François Viète de l'Université de Nantes Bretagne Loire : « Développement de l'astronomie française en Algérie (1830-1938) : astronomie de province ou astronomie coloniale » par Frédéric Soulu sous la direction de Guy Boistel, soutenue le 14 décembre 2016.

Groupe de recherche PAM 3D Lab (Patrimoines, Artefacts, Médiations et 3D)

Responsables : Sylvain Laubé (CFV), Serge Garlatti (IMT-Atlantique), Ronan Querrec (CERV)

Participants : Sylvain Laubé (CFV), Serge Garlatti (IMT-Atlantique), Ronan Querrec (CERV), Gregory Chambon (EHESS), Bruno Rohou (Doctorant CFV-IMT Atlantique), Marie-Morgane Abiven (Doctorante CFV), Maeva Boudjema (Doctorante CFV)

Laboratoires partenaires : Centre F. Viète/UBO, LabSTICC (UMR 6285)/IMT-Atlantique et CERV (Centre Européen de Réalité Virtuelle)

Contacts : sylvain.laube@univ-brest.fr, serge.garlatti@imt-atlantique.fr, querrec@enib.fr

Les activités de recherches portent sur les humanités numériques, la modélisation des connaissances avec deux axes principaux :

  • Web sémantique et données pour l’histoire numérique :
    • Le groupe de recherche SemanticHPST (Web sémantique pour l’Histoire et la Philosophie des Sciences et des Techniques) a été créé en 2012 et y collaborent le Centre F. Viète et le LabSTICC à Brest avec les Archives Poincaré (Olivier Bruneau, UMR 7117) et le LORIA (Jean Lieber, UMR 7503) à Nancy. SemanticHPST s’est associé récemment au LARHRA (UMR 5190 ) à Lyon avec pour objectifs de :
      • Produire et exploiter des bibliothèques numériques de référence en HST
      • Contribuer à la création d’une extension « Histoire » de l’ontologie CIDOC-CRM dans le cadre d’une collaboration internationale
      • Développer un consortium « Données pour l’histoire numérique » à partir de la plateforme symogih.org
  • Modélisation 3D, Réalité Virtuelle pour l’HST et le patrimoine :
    • Modélisation et restitution de systèmes technologiques
    • Modélisation et restitution d’activités humaines
    • Méthodologies de collecte et conservation des métiers
  • Epistémologie des humanités numériques
Ces travaux s’effectuent notamment dans le cadre du groupe de recherche « Histoire des paysages culturels industriels et maritimes » dont les travaux s’insèrent dans l’axe 3 : « Artefacts et systèmes »